Le mot de la Présidente

Depuis plusieurs années déjà, la politique culturelle de la Ville de Bruxelles tend à renforcer, développer et soutenir les différents lieux décentrés qui y sont rattachés.

C’est assurément dans cette logique que des moyens supplémentaires ont été octroyés, depuis 2010, au dynamisme mis en place dans le Centre
Culturel de la Cité Modèle depuis plus de dix saisons.

Et oui, dix ans déjà alors, baladez vous sur le site et découvrez le détail de la programmation pour la saison 2016 - 2017 qui s’annonce haute en couleurs...

Nous vous souhaitons donc un bon voyage et vous invitons, comme on le dit à Cité Culture, à « Oser le détour » !

Karine Lalieux,
Echevine de la Culture de la Ville de Bruxelles

Historique du bâtiment


Depuis 1920, le Foyer Laekenois s’engage à la construction de logements bon marché sur le territoire de Laeken. Une de ses plus importantes réalisations est incontestablement la Cité Modèle dont la construction fut décidée en 1958, dans le cadre de l’Exposition Universelle.

L’option choisie était, comme l’indique le nom Cité Modèle, de créer un morceau de ville idéale, une sorte de cité-parc ouverte sur son environnement, selon les principes des Congrès Internationaux d’Architecture Moderne qui étaient très en vogue à l’époque et impliquaient notamment la volonté d’offrir le maximum d’air et de lumière à tout un chacun, dans le cadre le plus verdoyant possible.
Ceci mena à la construction de 12 immeubles-tours ou barres sur pilotis, disposés avec élégance sur un terrain de 17 ha.

Cette approche du logement social est caractéristique de la logique fonctionnaliste qui prévalait dans les années 1960 et se rapproche du concept de la « Cité Radieuse » de Le Corbusier. C’est-à-dire la construction d’immeubles-tours nécessitant une faible surface de terrain et où le restant de l’espace est aménagé en zones de délassement et de verdure. L’objectif ambitieux était de faire de la Cité Modèle un grand complexe comprenant, outre les 1029 logements répartis sur les 12 tours, un centre culturel, une bibliothèque, une poste, divers terrains de sports et de loisirs, un centre commercial, un supermarché, une station-service et des habitations unifamiliales, afin que l’habitant ait réellement la sensation de vivre dans une cité modèle.

Le projet ayant pris du retard, la plupart des équipements collectifs n’ont, hélas, jamais été réalisés. Un premier centre culturel a quand même vu le jour sous le nom de Centre Culturel Centenaire. Plus tard celui-ci a été rebaptisé Cité Culture et depuis juin 2002 un nouveau souffle de vie a été insufflé au centre.

Depuis la Cité Modèle, le Foyer Laekenois a abandonné les projets de grands ensembles, et a décidé de revenir à un urbanisme plus traditionnel, c’est-à-dire des projets où la densité de population au sein d’un même immeuble est moins élevée, permettant ainsi une intégration sociale et urbaine plus aisée.

Rapport avec la Ville de Bruxelles


Depuis juin 2002, le Service Culture de la Ville de Bruxelles, en association avec le Service Jeunesse, a mis en place une redynamisation du Centre Culturel Cité Culture qui leur a été confié par le Foyer Laekenois. Celui-ci avait notamment quelque peu perdu de son énergie. Sur un site tel que la Cité Modèle, le travail socioculturel a en effet autant d’importance que le style des constructions et leurs aménagements.

Vu le nombre de personnes concernées par l’outil culturel de la Cité Modèle, la Ville de Bruxelles, dans son souci d’établir un maillage culturel à Laeken, ne pouvait pas refuser un investissement dans le projet de Cité Culture.

Missions culturelles et artistiques

Le centre culturel de la Cité Modèle a pour première disposition d’être un lieu de rencontres et d’échanges socioculturels et intergénérationnels, à destination des habitants de la cité. Le travail est ainsi effectué en étroite collaboration avec le réseau associatif constitué par les locataires en diverses sections, telles que la vie féminine et le modélisme, qui proposent des activités hebdomadaires. Ce réseau associatif bénéficie pleinement de la collaboration rapprochée avec Cité Culture et peut ainsi donner plus de substance à, par exemple, ses fêtes de quartier.

Cité Culture propose des activités culturelles telles que des spectacles de théâtre ou de musique et des cafés-concerts, ainsi que des ateliers de théâtre et d’éveil artistique pour les enfants.

Le centre culturel de la Cité Modèle aimerait dans l’avenir arriver à une plus grande implication des habitants dans la création de l’offre culturelle et ne pas se contenter du simple accueil de spectacles. Ceci toujours avec l’arrière-pensée que la culture est un moyen de remédier notamment à la violence, mais également à l’exclusion sociale ou la pauvreté. Le défi est donc d’aboutir progressivement à une plus grande participation des habitants de la cité. Le centre culturel Cité Culture est une nouvelle force dans la Cité Modèle, qui devrait amplifier et encourager les initiatives individuelles.

De plus, le centre veut contribuer activement à donner de la Cité Modèle une autre image, ce que les habitants accueillent avec beaucoup d’enthousiasme et de reconnaissance.

Le conseil d’Administration

L’asbl est gérée par son Conseil d’Administration qui se compose de :

  • Karine Lalieux
    Echevine de la Culture de la Ville de Bruxelles
    Présidente
  • David Weytsman
    Président du Foyer Laekenois
    Vice Président
  • Patrick Vanschoenbeek
    Directeur Général du Foyer Laekenois
    Trésorier
  • Fabien Résimont
    Secrétaire
  • Myriam Hendrick
  • Fabien Zimmerlé

Activités par catégories